L’image : Bambino au travail

bambino 1

Au Moulin du Duc, une quinzaine d’arbres morts ont été abattus dans une parcelle très pentue, début mars. Pour ce travail, l’entreprise forestière Tanka (de Plufur) est venue avec ses deux chevaux de trait, Bambino et Espresso, chargés de sortir les troncs du bois. L’accès est trop difficile pour un engin mécanique : les chevaux rendent le débardage possible et offrent l’avantage de ne pas impacter le sol, véritable capital de la forêt. Ce travail, commandité par le service environnement de la Ville, a été mené en partenariat avec Christophe Guézou, de l’Office National des Forêts : « On laisse volontairement au sol les souches et même quelques troncs : le bois mort enrichit le sol en nourrissant la microfaune. Débarder à cheval, c’est gérer la forêt de manière peu invasive. » Le bois coupé sera valorisé par les services de Ville.